La Guyane

Bonjour à tous,

Pour l’article d’aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler des deux années que j’ai passé en Guyane entre 1997 et 1999. Ce ne sera pas raconté en détails car cela fait plus de quinze ans et à l’époque j’étais âgée de seulement huit ans. Vous comprendrez donc que mes souvenirs sont un peu flous.

710_001

Pour commencer, vous devez sûrement vous demander pourquoi j’ai vécu pendant deux ans en Guyane. La raison est toute simple. Mon père était militaire, dans l’Armée de Terre. J’ai également vécu deux en Afrique, à Djibouti. Je vous en parlerai dans l’article de samedi après-midi.

31988554_p

Autant dire qu’en deux ans, ma famille et moi avons vécu pleins de belles choses. J’ai pu vivre de nouvelles expériences.

J’ai pu visiter l’île du Salut, plus connue sous le nom de l’île du bagne. Comme son nom l’indique, c’était sur cette île qu’était retenu tout les prisonniers (les bagnards). L’île faisait aussi office d’asile psychiatrique.

ob_0524c1_ile-saint-joseph-bagne10-ile-du-salut
Photo sur l’île du bagne. Prise sur http://guyalex.over-blog.com/

Nous avons également arpenté les plages en pleine nuit à la recherche des tortues luths, au moment où elles reviennent sur la plage afin de pondre leurs oeufs.

pt133636dsc_0346

Qui peut se vanter d’avoir eu la chance de visiter le centre spatial guyanais, basé à Kourou? Peu de monde, je pense. Grâce au visite guidée, nous avons pu nous rendre sur plusieurs sites, notamment approcher la rampe de lancement. Mais également voir le montage des différents éléments de la fusée. Malheureusement, à cause de mon âge, je n’ai pas pu assister au décollage de la fusée depuis les divers points de vue, situés à quelques kilomètres de la rampe de lancement. Mais je la voyais passer au dessus de la maison où nous vivions.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons également eu la chance d’apprendre la technique de l’orpaillage, de nous balader dans la forêt amazonienne et de voir tous un tas d’animaux locaux, et tout aussi exotique les uns que les autres.

96w2ydz7 1749848770_small_1 4477575942_984c20d9f8_bGUYANE-2009jeanpaul05604

Au cours de ces deux années, nous nous sommes à de nombreuses reprises rendus au village de Cacao, un village hmong, originaires du Laos (merci Wikipedia).

IMGP3891-marche-de-Cacao-Guyane IMGP3894-marche-de-Cacao-Guyane

Voilà ce que je peux vous dire sur ces deux belles années. Une nouvelle fois, je m’excuse pour cet article peu fourni, mais j’espère vraiment que vous comprendrez qu’en presque vingt ans, mes souvenirs sont peu précis et peu nombreux.

J’espère tout de même que ce petit voyage en Guyane vous aura plu. Personnellement, si j’avais l’opportunité d’y retourner, ne serait-ce que quinze petits jours en vacances, je n’hésiterai pas une seconde.

Avez-vous visité la Guyane (pour des vacances, ou raisons professionnelles)? Avez-vous eu la chance de vivre à l’étranger? Si oui, où? N’hésitez pas à partager votre expérience ici.

Je vous retrouve samedi à 15h00 pour vous parler des deux années que j’ai vécu à Djibouti, en Afrique, entre 2003 et 2005.

Bonne journée à tous

Laela

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s